Rituel de Samhain

Fin du mois d’octobre, la nuit absorbe un peu plus de jour, en silence, l’hiver passe la porte de Samhain et entre en scène. Saison du froid et du feu de bois, saison de la nuit et du repos, le temps de rentrer dans son antre, son intérieur, écouter les chuchotements de son âme.

 

C’est un temps d’hommage aux anciens et aux ancêtres qui ont porté le flambeau de la vie jusqu’à notre propre existence.

 

C’est un temps pour honorer notre flamme de vie, celle qui éclaire notre foyer intérieur, notre cœur, nos désirs d’avenir et d’évolution, celle qui nous anime de vie.

 

C’est un temps de séparation, laisser mourir ce qui n’est plus en adéquation avec nous même et écouter les aspirations nouvelles émerger du silence.

 

C’est un temps pour regarder nos ombres, les accueillir, dialoguer avec pour leur laisser une place, les amener à la conscience en dédramatisant ces masques pour continuer son chemin en paix avec soi-même.

 

Une petite proposition de rituel

 

Préparer alors qu’il fait encore jour un endroit pour un feu, rassembler brindilles, branches,

bois, et faire un cercle de pierre autour du foyer.

Si vous ne pouvez pas faire de feu dehors, créez un cercle dans la maison et préparez des

bougies de différentes taille groupées au centre du cercle.

A la tombée de la nuit, méditez devant votre foyer, accueillez la vague de silence nocturne

dans votre corps, vos émotions et vos pensées.

Honorez ce feu qui va éclairer la nuit, prendre le relais du jour ; déposez des offrandes (tabac, graines…) dans le foyer, et en conscience, allumez le feu en ressentant votre propre feu intérieur qui s’anime aussi.

Soyez juste dans la présence de l’instant, contemplez ces flammes qui s’animent, dansent, colorent et illuminent l’espace. Fermez les yeux pour contempler votre feu intérieur, alternez ces visions pour ressentir le lien entre ces deux dimensions.

Quand vous le sentirez, en fixant les flammes du regard, honorez tous vos ancêtres qui ont insufflé la vie jusqu’à la votre, oubliez les histoires et émotions liées aux personnes qu’ils ont été, oubliez les absences, simplement honorez le souffle de vie qui est arrivé jusqu’à vous-même.

                                                                 Accompagnez du regard les flammes qui montent dans la nuit, suivez des yeux les rayons

                                                                 lumineux jusqu’à se perdre dans le ciel, et laissez votre regard contempler la multitude

                                                                 d’étincelles dans l’infini de la nuit. Remerciez tous les ancêtres des ancêtres, la multitude

                                                                 dont chacun est issu.

                                                                 Fermez les yeux et ressentez au plus profond de votre cœur cette myriade d’étincelles

                                                                 lumineuses qui vous honorent de continuer de tisser la trame de la vie.

 

Ouvrez les yeux et contemplez la lumière des flammes, puis osez plonger votre regard dans la nuit qui est tout autour de vous. Sentez la bienveillance du ciel étoilé dans votre cœur qui vous permet de vous distancier de la peur des ténèbres et de vos illusions.

Accueillez ces ombres extérieures, amusez vous à décrypter le message des ombres portées par les flammes qui dansent et lâchez vos appréhensions, confiez les à la lumière joyeuse du feu.

Chaque jours se verra diminué jusqu’au solstice d’hiver, ce sera le temps de regarder ses propres ombres et de les accueillir pour qu’elles s’harmonisent avec votre lumière…

 

Remerciez tous les éléments qui ont participé au rituel et prenez soin de vous !

Formulaire de contact : ici

© 2018 Chamanisme de Coeur. Proudly created with Wix.com